FR | EN

Le but de cette rubrique n'est pas de faire un cours sur les maladies pouvant affecter le Maine Coon (il existe d'excellents sites et forums qui traitent du sujet), mais de décrire succinctement les principales pathologies et nos protocoles de dépistage.

 

Le fait d'effectuer ces tests ne signifie aucunement que le Maine Coon soit plus exposé à ces maladies que les autres races de chat, mais simplement que l'ensemble des tests effectués permettent de garantir dans la mesure du possible la santé des chats et chatons et ainsi assurer le futur de la race.

 

Tous nos chats sont régulièrement vermifugés. Ils sont vaccinés contre le typhus, le coryza, la leucose. Ils sont également testés FeLV et FIV.

 

Les reproducteurs sont testés de façon régulière par échographie pour la Cardiomyopathie Hypertrophique féline (HCM) et pour la Polykystose Rénale (PKD) à l'occasion du premier examen échographique. Ils sont également testés par ADN pour l'Atrophie Musculaire Spinale (SMA), la HCM1 et la PKDef (laboratoires Antagène, Génindexe ou Langford) non porteurs de l'anomalie génétique recherchée.

 

 

Le FeLV (Féline Leukemia Virus) ou Virus de la Leucose Féline 

C'est une maladie grave à l'issue souvent fatale. Le virus se transmet très facilement par contact de chat à chat (léchages, morsures, ...), mais aussi de la mère aux chatons par le placenta et le lait.

Ce virus n'est pas contagieux pour l'homme.

 

 

Le FIV (Féline Immunodeficiency Virus) ou Virus de l'Immunodéficience Féline

Communément appelé SIDA du chat, ce virus se transmet principalement par échange de sang ou de salive (morsures profondes) et par voie sexuelle. La transmission de la mère aux chatons est également possible lors de la naissance ou de l'allaitement.

Ce virus n'est pas contagieux pour l'homme.

 

 

La HCM (Hypertrophic CardioMyopathy) ou Cardiomyopathie Hypertrophique 

Il est question ici d'une maladie héréditaire qui provoque l'augmentation de l'épaisseur du muscle cardiaque vers l'intérieur, entraînant ainsi une diminution du volume de sang éjecté. Il existe deux méthodes de dépistage :

  • par test ADN (pour la mutation HCM1),
  • par examen échocardiographique (pour la HCM).

Pour plus de précisions nous vous conseillons ces deux articles de vulgarisation paru sur Pawpeds pour la HCM et la HCM1, ainsi que celui-ci paru sur le LOOF concernant la HCM chez le Maine Coon.

 

 

La SMA (Spinal Muscular Atrophy) ou Atrophie Musculaire Spinale

C'est également une maladie héréditaire qui affecte les muscles du squelette, du tronc et des membres inférieurs et qui, sans entrer dans les détails, entraîne une faiblesse musculaire de l'arrière-train et donc une atrophie. Elle peut être dépistée par ADN. Pour plus de précisions nous vous conseillons cet article de vulgarisation paru sur Pawpeds.

 

 

La PKD (Polycystic Kidney Disease) ou Polykystose Rénale 

C'est aussi une maladie héréditaire qui se manifeste par le développement progressif de kystes dans les reins causant ainsi une insuffisance rénale pouvant provoquer la mort du chat. Pour le Maine Coon, le test ADN n'est pas encore validé et le moyen le plus sûr reste le dépistage par échographie. Pour plus de précisions nous vous conseillons cette présentation parue sur le site de Génindexe.

 

 

La PKDef (Pyruvate Kinase Deficiency) ou Déficience en Pyruvate Kinase

Une autre maladie héréditaire, caractérisée par l'absence de l'enzyme pyruvate kinase, entraînant une destruction précoce des globules rouges et menant à une anémie plus ou moins grave selon les individus. Elle peut être dépistée par ADN.